Beauté

Glossaire du Skincare: Les Acides

Quand on parle de Skincare, ou de soin de la peau en général, on peut parfois se retrouver confus – et pas qu’un peu ! – quand on voit la quantité de caractéristiques de tel ou tel produit. Ces dernières années, les équipes marketing de nos marques préférées jouent beaucoup sur les acides et leurs propriétés bénéfiques. Les quoi ?! Oui, les acides. On les voit souvent sous le nom de AHA, BHA, PHA… Ça ne t’aide pas beaucoup hein ?

Moi aussi j’étais complètement perdue ! C’est pour cela qu’après avoir sondé internet et toutes ses possibilités, je me suis préparé un petit glossaire récapitulatif que je vais te partager ici pour y voir plus clair.

Je tiens à préciser que je ne suis pas médecin, pas dermato et que si tu as un problème de peau particulier, il vaut mieux consulter. Je rapporte ici en résumé ce que tu peux retrouver sur le net ou dans des livres afin que tu aies des « fiches pratiques » et te faire gagner du temps.

Les acides qu’on trouve en cosmétiques sont des acides de fruits (pomme, poire, amande, agrumes etc.) que l’on trouve dans la nature. Dans nos produits préférés, on retrouve souvent les AHA, le BHA et les PHA, qui sont des groupes d’acides. Chaque acide a ses propriétés et ses bénéfices mais ils sont principalement utilisés pour des « peelings » sous forme de sérum (pas des gommages en grain !) la plupart du temps. Ils exfolient la peau et permettent de faire peau neuve (littéralement !).

Ici, je traiterai des acides qu’on voit le plus couramment dans nos soins cosmétiques de tous les jours et qui, surtout, sont utilisés comme argument marketing. Mais il y en a bien plus! Si tu souhaites connaître plus d’acides ou que tu as un problème spécifique à résoudre (rougeurs, peau sèche etc.) je te conseille ce lien qui répertorie des fiches pratiques par ingrédients, y compris les acides.

Maintenant que tout est clair, let’s go!

Catégorie AHA

Les AHA (acides alpha-hydroxylés) ont des propriétés exfoliantes (comme tous les acides) et anti-âge car ils stimulent la production de collagène (la substance naturellement produite par le corps qui donne son élasticité à la peau à autrement dit, si t’as pas de collagène, ta peau ressemble à une bougie en train de fondre). Il est conseillé de les utiliser si on a une peau normale ou à tendance sèche. Dans les AHA, on retrouve notamment l’acide lactique, l’acide glycolique et l’acide mandélique.

  • L’acide lactique, comme son nom l’indique, provient du lait et confère douceur à la peau en la débarrassant délicatement de ses peaux mortes. Fun Fact : Cléopâtre, notamment connue pour son incomparable beauté, l’avait déjà compris et se baignait dans du lait d’ânesse.
  • L’acide glycolique est celui qui pénètre le mieux la peau, ce qui permet une meilleure régénération de la peau. Il exfolie tout en stimulant la production de collagène. Avec cet acide, on peut donc retrouver une peau lissée et tonifiée. Il est recommandé si tu souhaites réduire l’apparence des rides. Attention toutefois, c’est un acide « photosensibilisant », ce qui signifie qu’il rend la peau plus sensible au soleil et doit donc impérativement être couplé à un soin de protection solaire d’un SPF30 minimum.
  • L’acide mandélique (produit à partir d’amandes), comme tous les AHA, stimule la production de collagène et exfolie. Il est surtout idéal pour les peaux grasses avec peu de boutons. Pourquoi ? Parce qu’il a des vertus antibactériennes et anti-inflammatoires.

Catégorie BHA

L’unique BHA (hydroxyanisole butylé) est aussi connu sous le nom d’acide salycilique. Si tu as déjà entendu ce nom, c’est normal, on retrouve aussi l’acide salycilique dans l’aspirine ! En skincare, il est surtout conseillé aux peaux normales à tendances acnéiques, à boutons ou à imperfections. De même que les AHA, il va exfolier et lisser la peau en douceur. Mais contrairement aux AHA qui sont solubles dans l’eau, le BHA  est soluble dans le gras et peut donc le « traverser » et mieux agir sur les peaux qui ont cette tendance.

Catégorie PHA

Les PHA sont une catégorie d’acides plus récente et sont fortement conseillés aux personnes avec une peau sensible qui souhaitent tout de même avoir l’effet des acides. Parmi les PHA les plus courants, on trouve :

  • Le gluconolactone est un acide bien spécial parce qu’en plus d’exfolier et de nous débarrasser des peaux mortes, il hydrate. Et ça, c’est la folie ! C’est aussi un booster d’élasticité et contribue également à la protection de la barrière cutanée. Un acide warrior !
  • L’acide lactobionique, également dérivé du lait, est un antioxydant qui hydrate et protège la barrière cutanée. Il est particulièrement utile lorsqu’on veut réduire l’apparence des ridules lorsqu’on a une peau réactive et sensible au soleil. Il permet de lisser la peau mais également de l’ »épaissir » et donc de la rendre plus ferme.

Voici donc un résumé des principaux acides qu’on peut retrouver dans nos soins pour la peau. Mais je n’en suis pas restée là ! C’est bien joli tout ça mais moi je ne suis pas chimiste et je n’ai aucune idée de si ces ingrédients sont controversés ou non. Alors je suis allée faire un tour sur le site de INCI Beauty qui répertorie tous les ingrédients que l’on peut retrouver dans les produits cosmétiques (y compris dentifrices, déodorants etc.). Et j’étais tellement contente quand j’ai vu qu’ils étaient tous ressortis positivement ! Bah oui, ça aurait été bête d’avoir écrit/lu tous les bienfaits des acides et de se rendre compte qu’ils ne sont pas si bon que ça finalement !

Les acides de fruits peuvent donc avoir beaucoup de bienfaits si l’on sait lesquels sont les plus appropriés selon son type de peau (normale, sèche, grasse…) et ce que l’on cherche à traiter (apparition de rides, rougeurs, imperfections…). Il faut toutefois rester prudent et faire attention à deux choses:

  1. La concentration de l’acide : un acide qui est censé convenir provoquera peut-être des irritations si sa concentration dans le produit est trop élevée. Dans ce cas, mieux vaut privilégier une concentration plus faible.
  2. TOUJOURS bien lire les étiquettes: les marques mentionnent souvent lorsque certains acides sont photosensibilisant et nécessitent une protection solaire adaptée.

Il ne me reste plus qu’à te souhaiter une bonne séance skincare/cocooning (ça tombe bien, on est dimanche, le jour officiel pour prendre soin de soi 😉 ) et à te retrouver sur Instagram pour papoter et répondre à tes questions si tu en as. A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*