Beauté

Ma routine cheveux, sans prise de tête!

Hair-llo ! Oui, je sais, comme entrée en matière je pouvais difficilement faire pire! Mais au moins, on entre direct dans le vif du sujet ! Aujourd’hui on va parler tignasse, crinière, tifs, chevelure, bref des cheveux. Et plus particulièrement de ce que je fais pour en prendre soin et les protéger au quotidien. Let’s go !

Ma routine capillaire est en fait très simple. J’essaie de ne pas laver mes cheveux trop souvent, tous les 2 à 3 jours (je voudrais espacer encore plus les shampoings mais j’ai un peu de mal 😅). Une fois mes cheveux mouillés, je les lave avec le shampoing solide Honey I washed my hair de Lush. J’essaie d’intégrer de plus en plus de produits solides, sans packaging dans ma salle de bain et l’étape la plus facile c’est le shampoing et le gel douche. Le Honey I washed my hair est juste parfait : il lave sans graisser et laisse mes cheveux doux et brillants. J’en ai testé plusieurs chez Lush et c’est toujours vers celui-ci que je reviens, immanquablement.

Je fais toujours deux shampoings : le premier pour enlever un maximum d’impuretés, de particules de pollution et de tout ce qui a pu se greffer sur mon crâne pendant la journée. Le deuxième, quant à lui, se charge de finir de nettoyer toute la chevelure. Et c’est tout. Oui, oui c’est tout ! Mis à part quelques masques de temps en temps – le Roots de Lush pour les racines lorsqu’elles sont un peu trop grasses #instantglamour et le Jasmine&Henna Fluff Ease pour la brillance et le démêlage – je n’applique rien d’autre.

Mes trucs & astuces

Le séchage

Je ne sèche pratiquement jamais mes cheveux au sèche-cheveux. Souvent parce que je n’ai pas le temps et les autres fois parce que j’ai la flemme. En plus de ça, je connais quels sont les dommages que peuvent causer des fortes chaleurs (cheveux abîmés et cassants bonjour) et je ne veux pas imposer ça à mes cheveux. Entre la pollution, le fait de les avoir souvent attachés et de porter un casque régulièrement, ils souffrent déjà assez alors si j’ai l’occasion de ne pas les abîmer, je vais leur rendre ce service.

Mais même en hiver ? Tu n’as pas peur d’attraper froid ? Non pas du tout ! On risque de ressentir le froid un peu plus intensément si on a une chevelure longue et mouillée alors qu’il fait -12  #glagla, mais si j’attrape froid, c’est parce qu’un virus m’aura rendu visite, il y aura eu une infection. On ne prend pas froid juste parce qu’on a la tête mouillée et qu’il fait froid dehors, c’est un mythe 😉

Le brossage

Je me brosse les cheveux au minimum deux fois par jour. Cela peut paraître bête comme conseil mais c’est important. Je me brosse les cheveux le matin pour les coiffer et éviter de ressembler à un épouvantail (quoique dans les transports publics ça me ferait peut-être un peu de place !). Mais je n’oublie jamais le brossage du soir, pour essayer de me débarrasser des différentes impuretés et autres effets liés à la pollution, la transpiration qui se sont stockées pendant la journée. Cela permet aux cheveux de respirer et parfois on réalise que nos cheveux ne sont pas si gras, ils ont juste besoin d’être brossés.

Et le shampoing sec dans tout ça ?

Mon meilleur ami, celui qui me sauve de certains matins difficiles ! Je l’utilise régulièrement pour espacer les shampoings et avoir un peu plus de volume au niveau des racines (#lagalèredescheveuxplats). Mon préféré c’est celui de Klorane : il ne laisse pas de tâches blanches sur le crâne ni de parfum entêtant. J’ai encore quelques formats aérosols mais j’essaie de me tourner de plus en plus vers d’autres formats comme celui-ci pour limiter l’impact sur l’environnement.

La levure de bière – nos amis les champignons

De temps en temps, quand je sens que mes cheveux sont un peu raplapla et ont besoin d’un coup de fouet, je fais une cure de levure de bière, généralement pendant un mois. La levure de bière est riche en vitamines (principalement celles du groupe B) et en minéraux. Sa principale qualité est de favoriser la synthèse de la kératine, une protéine présente dans les cheveux (et les ongles) qui va les protéger des agressions extérieures. En renforçant la kératine, on renforce l’agent protecteur des cheveux. La levure de bière va donc les fortifier et leur redonner de la brillance. Et c’est ça qu’on veut !

Et voilà ! Tu sais tout sur la vie quotidienne de mes cheveux. Et toi tu fais quoi pour entretenir ta belle crinière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*