Lifestyle

Ces livres qui m’ont transformée

Cet article me trottait dans la tête depuis longtemps maintenant et avec cette période de confinement, il faut reconnaître qu’il tombe à pic ! J’ai toujours été un bookworm, à lire quasiment tout ce qui me tombait sous la main. J’aime lire de tout : des romans, des biographies, des essais, des livres de développement personnel, des livres qui parlent de lifestyle ou d’améliorer sa santé,  la liste est longue ! Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler des livres qui me rendent heureuse, qui me font du bien quand je les lis, qui me mettent du baume au cœur, qui me motivent ou, encore mieux, me font réaliser et comprendre des choses sur moi-même. Et le premier de la liste est, de loin, mon préféré.

How To Fail – Elizabeth Day

Ce livre est peut-être le meilleur livre que j’ai jamais lu. Et là tu te dis : « Wow elle abuse pas un peu là ? Et elle a pas déjà dit ça pour 36 autres livres et donc changé d’avis déjà 36 fois ? ». Peut-être. Mais je vais te dire pourquoi ce livre est différent et si particulier à mes yeux. Il a réussi quelque chose que je ne pensais pas possible, un véritable tour de force, qui pour moi, est véritablement la preuve du talent d’écrivain et de la sincérité d’Elizabeth Day. En lisant son livre, j’ai ri, pleuré, été en colère, éprouvé toute sorte d’émotions mais c’est encore plus profond que ça. Quand on lit How To Fail, on a l’impression de discuter avec sa meilleure amie, on réfléchit sur soi, on se comprend mieux.

A travers ses différentes expériences mais aussi de celles des personnes qu’elle a interviewées dans son podcast du même nom, Elizabeth Day nous raconte comment elle a surmonté différents échecs. Avec sincérité, tendresse et humour, elle nous fait réfléchir à nos propres expériences, elle dénonce des réalités de la vie dont on ne parle que trop peu (particulièrement le chapitre où elle parle de ses tentatives de FIV et de sa fausse couche). On se sent proche d’elle, comme si elle était dans la pièce, comme si c’était une amie de longue date qui nous raconte sa vie et comment cela ne s’est pas passé comme prévu. On ressent les émotions qu’elle essaie de nous transmettre, même si on n’a pas forcément vécu les mêmes choses. Si je ne devais utiliser qu’un mot pour qualifier ce livre ce serait « life changing ». Oui ça fait deux mots, mais ce livre le mérite tellement. Il change la perception qu’on a de l’échec, la façon d’appréhender la vie. Il nous montre qu’il y a toujours une leçon à tirer ou quelque chose à apprendre d’un échec. S’il n’y a qu’un livre que tu devrais lire cette année, ce devrait être celui-ci. Et si tu n’es toujours pas convaincu par ce que j’ai dit, alors je vais laisser Elizabeth le faire pour moi.

« This is a book for anyone who has ever failed. Which means it’s a book for everyone. I don’t have all the answers (and it’s entirely possible that I have none of them) but if you turn the final page having in some small way recognised yourself and felt less alone, then that makes me happy. » Elizabeth Day

P.S. : Même si je te conseille de le lire en anglais, il est maintenant disponible en français ici

Miracle Morning – Hal Elrod

S’il y a une chose que seuls mes proches savent sur moi, c’est que j’adore lire des livres de développement personnel. Les livres qui te disent comment aller mieux grâce à une méthode plutôt simple, c’est mon dada et je les dévore avec un appétit vorace !

Avant de vous parler du livre d’Hal Elrod plus en détail, je dois encore préciser un point important. Je considère les livres de développement personnel comme un marché où chacun fait son choix, où chacun pioche les astuces et méthodes qui lui convient. Non seulement c’est ce que je fais mais c’est également ce que je préfère en lisant ce type d’ouvrage. Je te donnerai un exemple quand je t’aurai un peu expliqué la Miracle Morning.

Cette méthode a été élaborée par Hal Elrod, conférencier en développement personnel, à la suite d’un très grave accident de voiture qu’il a subi et de la dépression qui en a découlé.

La Miracle Morning consiste à démarrer votre journée par un moment qui n’appartient qu’à vous, où vous ne pensez qu’à vous. Le principe : se lever progressivement plus tôt 5 minutes, 10 minutes, ½ heure, 1 heure (avoue, je t’ai perdu à « se lever plus tôt » ? 😉 ).  L’idée est de profiter d’un moment à soi : pour méditer, lire, écrire, courir, faire du yoga peu importe. Mais pourquoi se réveiller plus tôt pour prendre du temps pour soi alors que dormir c’est déjà pour soi ? Chacun fonctionne différemment mais pour moi, me lever plus tôt me permet de commencer la journée du bon pied, sereinement. J’ai mes propres petits rituels, à toi de trouver les tiens et c’est que le livre d’Hal Elrod t’aide à faire et j’espère vraiment qu’il t’aidera autant qu’il m’a aidée.

Le livre du hygge – Meik Wiking

La raison pour laquelle j’aime autant ce livre est qu’il m’apaise. Je ressens un calme et une paix profonde quand je le lis ou le relis. C’est un livre qui parle de la philosophie nordique du nom de hygge. J’en ai très rapidement parlé dans mon précédent article mais je vais essayer de l’expliciter ici en reprenant les mots de Meik Wiking, l’auteur :

« Le hygge parle d’ambiance et d’expérience, plutôt que de choses tangibles : c’est être avec les personnes que l’on aime. Le sentiment d’être à sa place, à la maison. La sensation d’être en sécurité, protégé du monde extérieur et de pouvoir enfin baisser la garde. 

Il peut s’agir de prendre part à une intarissable conversation pour refaire le monde, ou simplement d’être à l’aise en compagnie de l’autre, sans avoir besoin de parler, et même de profiter d’un moment à soi en tête à tête avec une tasse de thé. »

Dans son livre, Meik Wiking décrit toutes les dimensions dans lesquelles on retrouve le hygge, c’est-à-dire quasiment toutes : la nourriture, les vêtements, à la maison, en dehors de la maison etc.

En lisant ce livre, on apprend les différentes applications du hygge dans la vie quotidienne, qu’on soit danois ou non, on se recentre sur soi, sur ce qui est important et au vu de la situation actuelle, c’est pas plus mal. Appliquer le hygge par les temps qui courent peuvent aider à se sentir mieux, à se concentrer sur des petits moments de bonheur très simples : croquer dans un muffin fait maison, admirer un coucher de soleil avec un proche, le sentiment de douceur quand on enfile un pyjama. Et toi, c’est quoi tes moments hygge préférés ?

Alors en effet, cette liste n’est pas très longue mais j’ai souhaité privilégier la qualité à la quantité. Si tu lis tous les livres de cette liste, il y a de grandes chances que ta perception de la vie, de tes habitudes, de ta manière de voir les choses soient changées, voir améliorées ou (et je te le souhaite) confirmées. J’ai nommé cet article « Les livres qui m’ont transformée ». On pourrait croire que le mot « transformée » est exagéré. C’est faux. Il peut y avoir plusieurs degrés de transformation, visibles ou invisibles. Chaque livre m’a permis de changer, de grandir, d’évoluer, de me comprendre et de comprendre la société dans laquelle nous vivons à des degrés et des niveaux différents. J’espère que cet article t’aura plu autant que j’ai aimé l’écrire et te partager ces livres qui comptent beaucoup pour moi et vers lesquels je me retourne inlassablement quand ça ne va pas. A toi de me dire quels sont tes livres favoris, dont tu ne te séparerais pour rien au monde. Je suis très curieuse de les découvrir et de me plonger dans leur lecture! D’ici là, reste chez toi, prends soin de toi et de tes proches et je te retrouve très bientôt pour un nouvel article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*